Blog

Pour bien commencer!

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de L’Atelier de Pinpin Lelapin!

Ici vous trouverez différents articles sur le Bois, l’Artisanat, l’Histoire de l’Art, la décoration, des lieux à visiter ; bref une grande partie des choses qui passionne l’Ébéniste que je suis et que j’aimerais vous faire partager, ou simplement des réponses à des questions que j’entends souvent et auxquelles j’aime répondre.

Sur ce, pour bien commencer je vais répondre à une question qui revient souvent : Dis Pinpin ? Ça s’entretient comment un meuble ciré?

Dis Pinpin ? Ça s’entretient comment un meuble ciré ?

La cire sur le bois sûrement l’une des plus anciennes finition connue et l’une des plus facile d’entretien, enfin facile… À l heure ou l’on peine à distinguer le vrai bois du faux, les vernis et, où même le stratifié s’amuse à imiter le contreplaqué il est difficile de savoir comment entretenir normalement son mobilier.

Oui mes amis… Quelque part dans un bureau obscure d’une grande compagnie de mobilier, un esprit malade à conçu un stratifié à imprimé contreplaqué… 😶 La preuve :

Mais pourquoi ?! 😫

Tout cela pour dire qu’avant de poser quoi que ce soit sur votre meuble il est bon de déterminer à quelle surface vous avez à faire, posez vous donc les questions suivantes:

Votre surface est lisse et brillante ?

Si oui ne touchez à rien! Il s’agit ou une laque, ou un vernis polyuréthane ou un vernis au tampon.

Votre surface est un stratifié ? C’est à dire une feuille de matière plastique collée sur une plaque dagglomérés. On trouve ennéral ces meubles chez les Suédois à l’enseigne bleu et jaune ou chez leurs concurrents.

Dans ce cas ne mettez pas cire dessus ça ne sert à rien.

Votre surface est un bois brut ?

Youpiii ! C’est un candidat idéal pour l’application de la cire.

Votre surface est un bois à l’air brut et qui au touché est légèrement gras?

C’est un bois qui a déjà été ciré ou huilé donc c’est parfait pour un entretien à la cire.

Enfin votre surface a-t-elle un aspect satinée avec un toucher légèrement gras?

C’est un rempli-cire une finition faite à base d’un vernis gomme-laque que l’on a ensuite ciré. Ça s’entretient donc à la cire 😊

Lorsque vous avez identifié votre surface l’intervention peut commencer !!!!!!

Erhem… Enfin avant il faut vous équiper.

Déjà, il vous faut de la cire, mais pas n’importe quoi. Pas un pain de cire brut, que nenni ! Non, ce qu’il vous faut c’est de l’Encaustique soit une préparation à base de cire animal ou végétale, de térébenthine et parfois de paraffine ou d’huiles essentielles.

L’Encaustique vous la trouverez dans les magasins de bricolage, chez votre droguiste ou dans votre magasin bio, dans de petites boîtes en fer.

Avec ça il va vous falloir de la mèche (sorte de bourre de coton) ou un chiffon de coton pour appliquer la cire et un vieux lainage, pull ou chaussettes, pour la lustrer.

Mais Pinpin ! Sur la boîte ils disent qu’on peut aussi utiliser un pinceau. C’est le pinceau, non?

Alors le pinceau c’est mignon mais quand on sait que ce qui fait la brillance de la cire, c’est le fait de l’avoir enlever en frottant afin qu’il n’en reste qu’une fine pellicule brillante, on essaie de ne pas en mettre beaucoup. Ça évite des efforts superflus. Alors exit le pinceau qui en met des tonnes!

Vous prenez donc votre chiffon ou votre mèche, vous prenez un peu d’encaustique et vous appliquez ça sur votre bois. Cela doit être bien reparti afin d’avoir un fin voile trouble sur votre surface.

Ceci fait il vous faut prendre votre lainage et frotter vigoureusement votre surface afin d’obtenir un brillant satinée transparent. Vous ne devez plus avoir de trainée de cire car s’il y a des trainées c’est que vous n’avez pas assez frotté.

Mais Pinpin! Et la cire en bombe ? Dans la pub ils disent que c est vachement bien !

Nooooon ne faites pas ça malheureux que vous êtes !!! Ne touchez pas à cet aérosol !!! Posez le ! Les meubles ne vous ont rien fait pour mériter ça et la nature non plus!

Alors pourquoi la cire en bombe c’est le Mal? Tout simplement parce que pour que la cire soit si volatile il faut beaucoup de solvant et peu de matière. Du coup, non seulement il faut en mettre 15 tonnes sur un bois brut pour espérer avoir un résultat convenable mais en plus cette saleté va dissoudre le vernis gomme laque quand vous êtes dans le cas d’un rempli-cire et vous allez détruire votre surface au lieu de la rénover. Si vous êtes dans le cas d’une surface qui à déjà été ciré vous allez dissoudre la cire déjà en place et la lustrer et vous allez vous dire : »super ça marche du tonnerre ! » Mais en fait, vous ne faites qu’enlever peu à peu votre cire naturelle. Si vous voulez obtenir le même résultat vous humectez légèrement un chiffon de coton avec de la térébenthine et vous frottez votre surface. Vous aurez le même résultat pour moins cher et sans en avoir pulvérisé partout.

Heureusement qu’elle ne fait pas ça tout les jours!

Mais le pire c’est si vous mettez ça sur une surface vernis non ciré, vous allez la dissoudre et la fragiliser au fur et à mesure jusqu’à ce que ça devienne une surface blanchâtre. Et ça, c’est pas cool.

Petite astuce de Pinpin :

Pour une surface avec un poli plus brillant et plus net, après le lustrage avec la laine, finissez avez en frottant avec un vieux collant. Et le mieux c’est que ça marche aussi pour cirer les chaussures! 😉

Sur ce bonne gens, frottez bien et à bientôt !

Pinpin.